opportun

opportun

opportun, une [ ɔpɔrtœ̃, yn ] adj.
• 1355; lat. opportunus, rad. portus, proprt « qui conduit au port »
Qui convient dans un cas déterminé, qui vient à propos. convenable. Démarche opportune. Au moment opportun. 1. bon, favorable, propice. En temps opportun. utile. « Il n'est plus de vérité qu'opportune : c'est-à-dire que le mensonge opportun triomphe » (A. Gide). Il lui parut opportun de céder. 1. expédient, indiqué. ⊗ CONTR. Déplacé, fâcheux , inopportun, intempestif.

opportun, opportune adjectif (latin opportunus, qui conduit au port) Qui convient au temps, aux lieux, aux circonstances, qui survient à propos : Le moment opportun pour agir.opportun, opportune (synonymes) adjectif (latin opportunus, qui conduit au port) Qui convient au temps, aux lieux, aux circonstances, qui survient...
Synonymes :
- à propos
- bon
- indiqué
- recommandé
Contraires :
- déplacé
- fâcheux

opportun, une
adj. Qui vient à propos. Mesure opportune.
|| Qui convient. Au moment opportun, convenable, favorable.

⇒OPPORTUN, -UNE, adj.
Anton. inopportun.
A. —Qui vient à propos, qui convient à la situation du moment. Puisque mes chefs jugent mon projet opportun, exécutable avec les moyens dont ils disposent, pourquoi ne passe-t-on pas à la réalisation? (VOGÜÉ, Morts, 1899, p.260). Chéri accueillit cette virulence comme une averse opportune (COLETTE, Fin Chéri, 1926, p.164):
♦ Mon expérience n'est pas la même que la vôtre; c'est celle d'un homme d'affaires, un homme d'action; elle m'a enseigné que le cours des événements peut toujours être dévié par l'intervention au moment opportun d'un facteur opportun.
BEAUVOIR, Mandarins, 1954, p.235.
Rare. [En parlant d'une pers.] Vous êtes hardi, actif, patient, rusé, opportun, persévérant (CLAUDEL, Échange, 1894, III, p.717).
Il est opportun de + inf. Synon. il est indiqué de, il est à propos de. Ne serait-il pas opportun d'envoyer au Duncan l'ordre de rallier la côte? (VERNE, Enf. cap. Grant, t.2, 1868, p.166). L'Adélaïde ne croyait pas qu'il fût opportun d'administrer une purgation par les jours de grand soleil (AYMÉ, Jument, 1933, p.176).
Il est opportun que + subj. (rare). Marie savait ce qu'il était opportun qu'elle sût (HUYSMANS, Oblat, t.2, 1903, p.70).
B. —[En parlant du cadre temporel (parfois spatial)] Qui convient au (bon) déroulement de quelque chose. Synon. convenable, favorable, propice. Conjonctures, heure opportune(s); moment opportun (supra ex.). Il faut à un mari, une santé robuste, un tact exquis, beaucoup d'esprit, assez de bon sens pour ne faire sentir sa supériorité que dans les circonstances opportunes (BALZAC, Physiol. mar., 1826, p.94). L'instant m'a paru opportun pour ma tentative (CÉLINE, Voyage, 1932, p.588).
En temps opportun. Synon. en temps utile. Je vous montrerai mon visage, duc, en lieu et en temps opportun (GAUTIER, Fracasse, 1863, p.209). Votre dernière lettre m'a beucoup intéressé: peut-être, en raison du caractère impersonnel des conseils que vous y donnez, vous demanderai-je, en temps opportun, de la transformer en article (GIDE, Corresp. [avec Claudel], 1910, p.138).
REM. Opporter, verbe impers., hapax. Il opporte. Il est opportun. La Faisane, bas, au Merle: il faut tout lui cacher? Le Merle: (...) Disons plus : il opporte! (ROSTAND, Chantecler, 1910, II, 2, p.103).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-yn]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. Ca 1355 «qui est à propos» (BERSUIRE, T. Liv., ms. Ste Gen., f° 394d ds GDF. Compl.); 1567 temps opportun (AMYOT, Dion., 8 ds LITTRÉ). Empr. au lat. opportunus proprement épithète appliquée au vent «qui pousse vers le port» (lat. portus) d'où «convenable, commode, opportun; utile, avantageux, propre à». Fréq. abs. littér.:254. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 179, b)285; XXe s.: a) 282, b) 604.
DÉR. Opportunément, adv. D'une manière opportune, qui convienne à la situation du moment. Synon. à propos; anton. inopportunément. Avez-vous compris, mes amis, comment (...) l'échelle a été si opportunément renvoyée des hauteurs de Granite-House (...)? (VERNE, Île myst., 1874, p.412). La stratégie n'est jamais une doctrine unique mais l'art de choisir opportunément, parmi les diverses doctrines et les procédés possibles, ceux qui s'appliquent le mieux au cas considéré (BEAUFRE, Dissuasion et strat., 1964, p.11). Rare. D'une manière qui convienne à la nature d'une chose. Alors il y a ces contaminations que nos typographes nomment si savamment, si opportunément des mastics (PÉGUY, V.-M., comte Hugo, 1910, p.676). []. Att. ds Ac. dep. 1878. 1re attest. 1428 (ALAIN CHARTIER, Le Curial, éd. F. Henckenkamp, 11, 127-8); de opportun, suff. -(e)ment2. Fréq. abs. littér.: 28.

opportun, une [ɔpɔʀtœ̃, yn] adj.
ÉTYM. 1355; lat. opportunus, de portus, proprt « qui conduit au port ».
Style soutenu. Qui convient dans un cas déterminé, qui vient à propos. Bon, convenable. || Vos regrets ne sont plus opportuns (→ De saison). || Démarche, demande opportune.(1559, temps opportun). || Moment opportun. Bon, favorable, propice (→ Moment psychologique). || Circonstance opportune, qui tombe à point nommé. Occasion; tomber (bien, à pic…). || Traitement que l'on juge opportun (→ Admettre, cit. 16). || Il lui parut opportun de céder. Assuré, expédient, indiqué. || Il serait opportun de ne rien lui cacher, il y aurait lieu de…
1 (…) oh ! rencontre opportune !
Molière, l'Étourdi, V, 9.
2 Il n'est plus de vérité qu'opportune; c'est-à-dire que le mensonge opportun fait prime et triomphe partout où il peut.
Gide, Journal, 15 janv. 1945.
3 Guiche, qui ayant été amoureux de La Vallière avant qu'elle ne fût devenue la maîtresse du roi, crut apercevoir le moment opportun d'offrir à la princesse délaissée des consolations qui le vengeraient (…)
Émile Henriot, Portraits de femmes, p. 103.
Loc. En temps opportun. → En temps et lieu, en temps utile.
CONTR. Contrariant, déplacé, déplorable, fâcheux, importun, inopportun, intempestif.
DÉR. Opportunément, opportunisme.
COMP. Inopportun.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • opportun — opportun, une (o por tun, tu n ) adj. Qui est à propos. Il est opportun que vous partiez. •   Fille qui sait son monde a saison opportune, RÉGNIER Sat. XIII. •   Si votre bon génie attend l heure opportune, ROTR. St Gen. II, 8. REMARQUE    Au… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • opportun — Adj nach den Umständen von Vorteil per. Wortschatz fremd. Erkennbar fremd (17. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus l. opportūnus (eigentlich zur Einfahrt bequem ), zu l. portus See Einfahrt, Hafen und l. ob ; weiter zu l. porta Tor, Eingang .… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • opportun — »passend, nützlich, angebracht, günstig; zweckmäßig«: Das Adjektiv wurde im 17./18. Jh. aus gleichbed. lat. opportunus entlehnt. Dies ist eine Bildung aus lat. ob »auf – hin« (vgl. ↑ ob..., ↑ Ob...) und lat. portus »Hafen« und bedeutete demnach… …   Das Herkunftswörterbuch

  • opportun — Opportun, [opport]une. adj. Qui est à propos selon le temps & le lieu. En temps opportun. l heure opportune …   Dictionnaire de l'Académie française

  • opportun — Adj. (Oberstufe) geh.: im gegebenen Zusammenhang nützlich, angebracht Synonyme: angemessen, empfehlenswert, geraten, ratsam, sinnvoll, vorteilhaft, angezeigt (geh.), geboten (geh.) Beispiel: Der Politiker hielt es nicht für opportun, über die… …   Extremes Deutsch

  • Opportūn — (lat.), der Gelegenheit angemessen, gelegen, zu geeigneter Zeit; Opportunismus, Rechnungsträgerei, Anpassung an die jeweilige Lage; Opportunität, Paßlichkeit, der geeignete Zeitpunkt, günstige Gelegenheit …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Opportun — Opportūn (lat.), bequem, gelegen, rechtzeitig. Opportunität, gute Gelegenheit, der geeignete Zeitpunkt; Opportuníst, jemand, der die Gelegenheit zu benutzen weiß, seine Handlungen nach den Zeitumständen richtet; Opportunisten, in Frankreich… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • opportun — Opportun, m. acut. Opportunus, Commodus …   Thresor de la langue françoyse

  • OPPORTUN — UNE. adj. Qui est à propos, selon le temps et le lieu. Dans un temps plus opportun. L occasion est opportune …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • opportun — passend; zweckmäßig; angebracht; günstig; geeignet; nützlich * * * op|por|tun 〈Adj.〉 gelegen, nützlich, passend, angebracht; Ggs inopportun ● diese Reaktion, Handlungsweise wäre im Augenblick nicht opportun [<lat. opportunus „günstig, bequem“] …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”